Quand l'esprit voyageur tisse...
...Les liens deviennent évasion

tashkent importation tissus de luxe sur Facebook

 Le Cachemire  Pashmina  (chèvre et bouquetins) 

Le pashmina, mot dérivé de pashm qui signifie « laine » en persan, est une variante plus fine de la laine de cachemire. Elle est produite exclusivement dans les régions ancestrales de production du cachemire, soit en Asie centrale, en Himalaya et en Mongolie Intérieure.

Les chèvres autochtones de la race changthangi, plus connue sous le nom de chèvre pashmina, produisent un duvet extrêmement fin en hiver afin de se protéger des températures glaciales. Ce duvet est alors récolté chaque printemps. Une fois filées à la main et tissées, les fibres de cachemire deviennent un pashmina, prenant les formes, selon les dimensions, d'écharpes, de châles et de plaids.

Ce sont les conditions climatiques particulières de l'Himalaya qui permettent d’obtenir cette laine d'une grande qualité. Seule la température aride des hauts plateaux montagneux amènent une réelle douceur du duvet, c'est pourquoi il y a plusieurs qualité de cachemire.

Pour produire un pashmina, la chèvre vivant à plus de 4000 m d'altitude se fait brosser afin d'en extraire les poils les plus longs et soyeux, puis les fibres sont triées et nettoyées à la main. Les poils de la chèvre à pashmina sont ensuite acheminés par caravane à travers les montagnes. Les poils sont alors filés à la main puis tissés sur un métier en bois suivant la tradition ancestrale.


L'étoffe obtenue est alors naturellement  blanc cassé. La coloration se fait à la main, avec des couleurs naturelles, par immersion dans de grands sceaux d'eau mêlée de colorants. Seuls les Népalais, les Tibétains et d'autres peuples de la région connaissent ces techniques anciennes. Aujourd'hui, beaucoup de pays commencent à utiliser des machines pour ce travail, le résultat est beaucoup moins agréable.