Quand l'esprit voyageur tisse...
...Les liens deviennent évasion

tashkent importation tissus de luxe sur Facebook

La laine de Yack

 

La laine de Yak est collectée très aisément par les éleveurs dans l'Himalaya, et sans aucun impact négatif sur les animaux, lorsque les yaks perdent leur duvet hivernal  naturellement au printemps entre mars et juillet. Les nomades appellent ce duvet de sous-manteau le "khullu".

Celui-ci donne une laine au toucher très doux  et a la grande qualités thermorégulatrices.


Rare à l'état sauvage (drung), le yack domestique, plus petit, vit lui aussi au-dessus de 3.000 m. Robuste et puissant, il possède une longue toison épaisse sans égale à celle du dzo, bovidé issu du croisement entre un yack et une vache, qui le remplace aux altitudes inférieures.
Yack sauvage (drung) - mâle - entre 800 et 1000 kg