Quand l'esprit voyageur tisse...
...Les liens deviennent évasion

tashkent importation tissus de luxe sur Facebook

Échanges respectueux

 

Le projet de Tashkent est de redonner une valeur économique, sociale et humaine aux savoir-faire textiles.

Nous voulons contribuer à la protection de cet artisanat afin de le développer et de le transmettre aux générations futures. Nous espérons ainsi contribuer à faire vivre la mémoire des peuples et qu'elle devienne ainsi une ressource pour tous ceux qui en sont les dépositaires.

Nous établissons des relations avec les producteurs qui vont bien au-delà d'un simple rapport marchand. Et nous voudrions que ces populations, souvent pauvres et en difficultés, ne perdent pas leur vie à la gagner.

Aussi :

  • Nous collaborons avec des artisans qui travaillent localement, dans leur village, pour éviter les déplacements, souvent longs et dont le temps n'est pas payé.
  • Nous achetons à un prix qui garantit des salaires que nous estimons convenables et basés sur un horaire de huit heures par jour, cinq jours par semaine. Nos délais sont calculés en fonction de ce temps de travail.
  • Nous nous déplaçons nous-mêmes pour rencontrer les artisans ou les coopératives, le plus souvent à l'improviste, pour vérifier que les conditions de travail sont respectueuses des ouvriers.
  • Nos prix sont fixes et ne varient pas en fonction d'un marché spéculatif.
  • Nous avançons souvent la matière première (vers à soie, etc.), pour que les artisans n'aient pas à s'endetter avant même de vendre leur production.

Pour pallier les éventuelles difficultés d'approvisionnement qu'un système respectueux des rythmes de travail des communautés traditionnelles peut provoquer, Tashkent a fait le choix de stocker en France ses produits, dans des conditions qui leur garantissent une conservation optimale.

 

Ce que nous faisons pour l'environnement

 

Tashkent assure la défense et la promotion d'un mode de production traditionnel, en harmonie avec la vie des communautés, dont les ressources sont produites naturellement et transformées avec des procédés respectueux de l'environnement.

L'industrie textile est l'une des plus polluantes au monde. Cela commence par la production des matières premières qui, dans un contexte industriel, nécessitent la réquisition de terres arables, des irrigations intensives qui ont un impact sur l'équilibre hydrique, l'utilisation massive de pesticides et d'engrais chimiques. C'est notamment le cas du coton - raison pour laquelle nous avons choisi de n'importer que les cotons sauvages d'Amazonie et du Nil.

Tashkent s'intéresse également à remettre au goût du jour des fibres oubliées, ou moins utilisées, tel que l'ortie, le phornium, le qivuk, etc., afin de proposer aux consommateurs des fibres naturelles alternatives.

 

 

 tashkent importation tissus de luxe sur Facebook  

Suivre Tashkent
dans ses voyages
et son actualité